EURL De la graine au jardin  Montpellier (34 - Hérault) Siret n°: 88128837700024 - E.U.R.L. au capital de 3000€

EURL De la graine au jardin

Montpellier (34 - Hérault)
Siret n°: 88128837700024
Société au capital de 3000€

le blog

au fil des saisons... De la graine au jardin

L'allélopathie: quand les végétaux désherbent pour vous

25/09/2022

L'allélopathie: quand les végétaux désherbent pour vous

Le désherbage: l'une des tâches les plus chronophage au jardin. Et si l'allélopathie, en plus de limiter le désherbage, vous faisait voir le jardin autrement?

L’allélopathie : quand les végétaux désherbent pour vous

L’allélopathie est un ensemble de phénomènes biochimiques qui favorisent ou défavorisent l’apparition de plantes alliées ou concurrentes autour de la plante émettrice de ces phénomènes. Derrière ce nom scientifique un peu archaïque se cache en fait un système naturel et complexe. Les plantes utilisent des stratégies particulièrement efficaces pour repousser ou favoriser d’autres plantes concurrentes ou alliées. Ce phénomène est le résultat de plusieurs millénaires d’évolution, de sélection naturelle qui ont donc conduit certaines plantes à devenir dominantes.

Il existe l’allélopathie positive qui encourage l’apparition de végétaux autour de la plante émettrice.
L’allélopathie négative inhibe l’apparition de plantes concurrentes. Les facteurs dits biotiques comme les nutriments, la température, le pH, ont une influence sur la capacité allélopathique des plantes. Nous parlerons ici de l’allélopathie négative dans l’intérêt qu’elle a d’aider le jardinier dans la réalisation et l’entretien de son jardin.

 


L’allélopathie peut se manifester de plusieurs façon :

Paillage naturel:
Tout autour d’elle, la plante est capable de déposer naturellement un paillis organique dans le but d’inhiber la végétation autour d’elle. C’est le cas du Pin par exemple dont le paillage naturellement libéré par l’arbre ne laisse pas la possibilité à beaucoup de plantes de passer au travers. Néanmoins, les Iris, bulbeuses, le brachypode, parviennent à résister pour pouvoir se développer malgré la présence de ce paillage épais et étouffant pour beaucoup de plantes.

D’autres plantes comme les Cistes ont la même capacité : il est assez rare de voir des plantes adventices au pied des Cistes.
En attendant que les fonctions allélopathiques de vos végétaux s'activent, vous pouvez envisager un paillage organique autour de vos plantes. Celui-ci aura pour effet de limiter l'arrosage, le désherbage tout en permettant à vos végétaux de se développer sereinement dans l'attente qu'ils mettent en place leur vertus allélopathiques.

 



santoline verte allélopathieLa santoline verte (Santolina viridis, au premier plan en fleurs) est une plante aux vertus allélopathiques

massif allélopathiqueUn massif composé de jeunes végétaux allélopathiques
Le paillage organique a pour but de limiter le désherbage en attendant que les plantes allélopathiques se développent

 

 

Émission de substances:
Au travers des feuilles, des racines, la plante émet des substances biochimiques afin de repousser l’apparition de ses concurrentes. Véritables herbicide et anti-germinatif naturels, ces plantes ont choisi une stratégie bien plus efficace que les produits phytosanitaires créés par l’Homme. Tant que la plante est présente et en bonne santé, de préférence adulte, elle empêche la germination des adventices tout autour d’elle.  C’est le cas des cistes, lavandes, romarins, thyms. Vous l’avez peut-être déjà remarqué au jardin ou dans leur milieu naturel : peu de plantes se trouvent sous ces végétaux allélopathiques. Ces plantes peuvent être très utiles au jardin dans des zones fréquemment visitées car elles permettent de limiter le désherbage et garantissent un décor esthétique toute l’année.

 

 

Pistachier lentisquePistachier lentisque

Cet arbuste typique des garrigues émet des substances biochimiques afin de repousser la germination des adventices autour de lui

Fleur ciste blancFleur de ciste blanc de Montpellier
Cistus albidus est une plante allélopathique

 



Vitesse de croissance:
Sans parler de substance ou de stratégie pouvant nuire à d’autres plantes, certains végétaux, par leur facilité et leur rapidité à coloniser les espaces, pourraient être décrites comme des plantes aux vertus allélopathiques. Les cistes germent en grand nombre après le passage du feu afin de reprendre le plus rapidement possible possession de l’espace. Le chiendent est capable d’envahir de grands espaces étant donné sa capacité d’adaptation ubiquiste, adapté à (presque) toutes les situations. Son système rhizomateux très dense et profond ne laisse que peu de chances à d’autres petites adventices herbacées d’apparaître. Les bambous traçants comme le bambou doré (Phyllostachys aurea) sont capables de coloniser de larges zones sans aucune limite en inhibant la présence de presque tous les végétaux ; ces plantes ont donc une stratégie qui leur permet d’inhiber l’apparition de plantes concurrentes. D’ailleurs, le bambou traçant cumule plusieurs stratégies allélopathiques : vitesse de croissance (plusieurs dizaines de centimètres par jour, système racinaire à la fois superficiel, puissant et suffisamment profond) mais aussi paillage naturel important qui inhibe l’apparition et la possibilité aux graines de pouvoir germer.

 

Jardin secJardin sec expérimental
Ici, au premier plan, une jeune haie d'immortelle d'Italie (Helichrysum italicum) qui évitera le désherbage une fois adulte

 


Quel est l’intérêt d’avoir des plantes allélopathiques (négativement) dans son jardin ?
L’intérêt est surtout de limiter les travaux d’entretien du jardin. Ratissage des feuilles, désherbage, arrosage, apport de matière organique sont autant de tâches qui sont de toute façon néfastes au jardin, voire même contre-productive dans le cas d’un jardin allélopathique.
En imaginant que votre sol soit correctement désherbé en amont de la plantation, bien préparé et décompacté, vous n’aurez quasiment rien à faire au jardin si toutes vos plantes s’équilibrent bien entre elles et qu’elles ne se nuisent pas.

Sauge à feuilles de lavandeSauge à feuilles de lavande (Salvia lavandulifolia subsp. blancoana) est une plante allélopathique aux feuilles aromatiques. En plus de proposer une superbe floraison et des capacités de résistance à la sécheresse, elle est capable d'inhiber la présence d'adventices tout autour d'elle

 

 

Existe-t-il un risque que des plantes allélopathiques ne s’entendent pas entre elles ?
Oui, c’est certain. Au même titre que des associations au potager peuvent s’avérer infructueuses (vecteur d’insectes parasites ou de champignons, captation excessive des nutriments du sol, inhibition des plantes concurrentes). Il existe des associations bien connues qu’il ne faut pas faire au jardin. En revanche, pour le jardin d’agrément, les informations sont plus difficiles à trouver car il existe de nombreuses plantes ornementales et toutes les tester entre elles relèverait d’un défi important.

Le mieux est encore d’essayer. Essayez d’associer des lavandes avec des immortelles, des cistes avec des sauges, par exemple. Dans le cas de plantes de gazon alternatif, vous pouvez même essayer d’associer des Achillées de Crimée avec du Gazon des Mascareignes par exemple. Pour avoir expérimenté ces associations, il n’y a pas de contre-indication à associer ces végétaux entre eux. Ce sont des plantes qui s’entendent bien entre elles et qui, à terme, peuvent former des parterres harmonieux et esthétiques. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'article traitant du gazon alternatif.

 



Comment savoir si les capacités allélopathiques de mes végétaux fonctionnent ?
Le mieux c’est de laisser faire et d’attendre en observant régulièrement. Tailler la plante seulement si c’est nécessaire mais laissez opérer le paillage naturel qui se dépose au fil des saisons. Ne ramassez pas ce que la plante disperse naturellement autour d’elle.

De la même manière, assurez-vous lors de la plantation que le sol est suffisamment décompacté afin de favoriser des vertus allélopathiques d’origine racinaire : si la plante parvient à s’enraciner correctement, elle opérera mieux. Beaucoup de végétaux méditerranéens allélopathiques apprécieront bénéficier d’un sol décompacté et bien drainé.
Attendez que la plante atteigne sa taille adulte pour juger de son efficacité allélopathique. On ne peut pas exiger d’une lavande de quelques centimètres de haut d’inhiber aussi efficacement ses concurrentes que si elle avait sa taille adulte. Il en va de même si ce sont les racines qui jouent un rôle allélopathique.
Enfin, dans l’attente que la plante devienne adulte, assurez-vous que des adventices trop envahissantes n’apparaissent pas en surnombre. Par exemple, un chiendent trop imposant ne disparaîtra pas comme par enchantement, même une fois que la plante allélopathique sera devenue adulte. Assurez-vous de désherber suffisamment dans les premiers temps qui suivent la plantation.

 

Massif allélopathiqueUn massif de végétaux recouvert de paillis de chanvre
dans l'attente que toutes les plantes deviennent adultes et remplissent leurs fonctions allélopathiques

 


Quelques exemples de végétaux méditerranéens allélopathiques (négatifs) :

Artémise

Millepertuis
Achillée Laurier sauce
Ballota Lavande
Brachypode Myrte
Centaurée Laurier rose
Ciste Origan
Cataire Sauge d'Afghanistan
Euphorbe Sauge de Jérusalem
Lierre Pistachier
Immortelle Romarin
Piloselle Sauge
Santoline Tanacetum
Épiaire Germandrée
Thym  

 

Fleur immortelle rampante
Fleur d'immortelle rampante
Helichrysum pagophilum

 

 


En conclusion, l’allélopathie négative est un phénomène utile mais encore méconnu du grand public. Pourtant, ses vertus sont non négligeables pour le jardinier qui s’affaire à entretenir son jardin, pensant parfois à tort que l’hygiène de son jardin est le maître mot. Il n’existe pas de jardin propre car il n’existe pas de jardin sale. Comme le dit le jardinier Gilles Clément : « Le mieux, c’est de laisser faire » et c’est d’autant plus vrai dans le cadre d’un jardin allélopathique.

 

EURL De la graine au jardin  Montpellier (34 - Hérault) Siret n°: 88128837700024 - E.U.R.L. au capital de 3000€

au fil des saisons... De la graine au jardin