EURL De la graine au jardin  Montpellier (34 - Hérault) Siret n°: 88128837700024 - E.U.R.L. au capital de 3000€

EURL De la graine au jardin

Saint-Aunès (34 - Hérault)
Siret n°: 88128837700016
Société au capital de 3000€

le blog

au fil des saisons... De la graine au jardin

Un jardin sans arrosage

19/01/2021

Un jardin sans arrosage

Pourquoi opter pour un jardin sans arrosage? Comment réaliser ce type de jardin?
Vous trouverez ici les informations relatives au jardin sans arrosage méditerranéen ainsi que des conseils pour penser et concevoir votre jardin sans arrosage.

Qu’est-ce qu’un jardin sans arrosage ?

Un jardin sans arrosage est un espace vert cultivé par l’Homme qui ne nécessite, une fois que les plantes sont installées, aucun arrosage artificiel. Plus besoin de passer de longues minutes (heures) au bout de votre tuyau d’arrosage à réhydrater la terre et les végétaux en profondeur. Plus besoin non plus d’un coûteux et complexe système de goutte à goutte ni même d’Oyas (en savoir plus sur les Oyas) enterrées pour pouvoir faire vivre votre jardin et notamment pour le faire tenir bon l’été quand il fait particulièrement chaud et que les pluies se font rares. Le jardin sans arrosage c’est avant tout une réflexion en amont de la plantation, au moment de la conception du jardin. Il consiste à préparer un sol relativement bien drainé, adapté aux végétaux de sols secs et drainés. Le jardin sans arrosage, en plus d’assurer la tranquillité du jardinier quand il fait chaud, lui permet aussi de bénéficier d’un entretien réduit de son jardin tout au long de l’année. Il convient pourtant de respecter certaines règles qui sont propres au jardin sans arrosage.

 

Ciste de Montpellier - plante méditerranéenne

Ciste de Montpellier - (Cistus monspeliensis) est bien adapté aux jardins sans arrosage du sud de la France

 


Pourquoi un jardin sans arrosage ?

En région méditerranéenne, les hivers sont généralement doux et les étés de plus en plus chauds et secs. La canicule de 2019 a provoqué beaucoup de pertes dans les jardins et les espaces verts en général. Certaines plantes ont été brûlées instantanément tant l’air ambiant était chaud. D’autres fragilisées, ont d’abord résisté en apparence, avant de rendre l’âme l’hiver qui a suivi. De manière générale, c’est une sélection naturelle qui s’opère. Les végétaux adaptés aux climats chauds et secs résistent tandis que les autres meurent car elles ne sont pas à leur place. Le jardin sans arrosage c’est d’abord vouloir adapter son jardin et sa palette végétale aux changements écologiques et climatiques que l’on connaît aujourd’hui. Vient ensuite, l’envie du jardinier de ne plus avoir à se soucier de l’arrosage artificiel de ses plantes tout en continuant de profiter d’un décor végétal esthétique.
Choisir un jardin sans arrosage c’est donc prendre conscience que nos ressources en eau sont limitées et qu’il n’y a aucun sens à arroser à outrance, un jardin, qui n’est pas adapté au milieu dans lequel il a été implanté. En plus d’être couteux pour l’environnement, il est généralement un calvaire pour celui qui en profite : entretien du système d’arrosage automatique, coût d’installation, prix de la consommation d’eau, temps passé à arroser manuellement. Pour quel résultat ?

 


Sauge à petites feuilles - arbuste résistant à la sécheresse
Une fleur de sauge à petites feuilles 'Hot Lips' (Salvia microphylla 'Hot Lips') butinée par une abeille.
En plus d'être résistante à la sécheresse, la flore méditerranéenne offre un panel de fleurs riche et varié attirant les insectes pollinisateurs

 


Le jardin sans arrosage : changer le regard sur le jardin en Méditerranée

Dans un jardin méditerranéen sans arrosage, il faut aussi pouvoir réviser son point de vue sur ce qu’est un jardin. Dans notre climat, le jardin adapté composé d’essences méditerranéennes va, en partie, entrer en dormance l’été. C’est la dormance estivale. Les plantes poussent moins, jaunissent, leur cycle végétatif ralenti. Le vert étincelant que l’on connaît dans les jardins romantiques anglais ou bien ce vert que l’on s’efforce à maintenir sur nos gazons traditionnels (voir l’article consacré à l’entretien du gazon tout au long de l’année) à grands coups d’arrosage n’ont plus leurs places ici. Quand vient l’été, le jardin de climat chaud et sec se dote d’une teinte ocre et dorée, argentée ou bleutée qui n’a rien à envier à ses voisins anglais. Certains feuillages persistants comme celui du pistachier lentisque (Pistacia lentiscus) résistent avec sa couleur vert bouteille. Les lavandes, les cistes et les sauges offrent tout leur potentiel florifère.  Seules les plantes les plus robustes et stratégiquement adaptées, vont continuer lentement leur croissance. Les autres, optent pour d’autres stratégies. Cycle végétatif essentiellement printanier ou automnal, disparition du système foliaire aérien à l’approche de l’été afin de se protéger, augmentation de la sécrétion de substances foliaires permettant à la plante de résister aux chaleurs intenses et au manque d’eau. Le jardin sans arrosage s’efforce de se composer d’essences relativement bien adaptées à la sécheresse. Ce sont pour la plupart, des végétaux xérophytes.

 

gazon arrosage montpellier

Turbine d'arrosage automatique

Pour être maintenu vert toute l'année, un gazon dans la région de Montpellier doit consommer 2000L d'eau par an et par m²
Pour un gazon de 200m², ce sont donc 400 mètres cube d'eau qui sont nécessaires pour sa survie tout au long de l'année



Comment réaliser un jardin sans arrosage ?

Pour réaliser un jardin sans arrosage vous devez d’abord penser sa conception. Quelles sont les zones où le jardin va pouvoir se ressemer de lui-même sans nécessiter aucun arrosage dès la plantation ? Ces zones pionnières sont souvent laissées pour compte dans les parties du jardin les moins visibles depuis la maison ; tout en surveillant qu’une catégorie de plante ne prenne pas trop le dessus sur d’autres espèces par sa rapidité de colonisation de l’espace. Ici, le jardinier se doit de garder un œil distant sur la façon dont évolue son paysage.
D’autres zones, plus proches de la maison peuvent être plantées de façon plus structurée afin de permettre une diversité végétale, un panel de formes et de couleurs plus intentionnels qui raviront le jardinier ainsi que ses convives.
Plus techniquement, le terrain doit être amélioré afin de créer un sol parfaitement drainé. Ce qui est souvent fatal pour les plantes de sols secs, ce sont les sols argileux, lourds et compacts qui retiennent l’eau en hiver. Quoi de plus paradoxal, dans le sud de la France, de perdre une plante parce qu’elle a reçu un trop plein d’eau ?
Les systèmes goutte à goutte et les arrosage manuels sont donc à proscrire si vous choisissez un jardin sans arrosage. Néanmoins, le premier été qui suit la plantation, vous devrez vous efforcer de surveiller vos plantations et de réaliser des arrosages copieux mais espacés dans le temps. Les paysagistes spécialistes des jardins sans arrosage s’accordent à dire qu’il faut suivre la règle suivante pour chaque plante nouvellement installée (plantez de préférence à l'automne) :


A partir du début de l’été, toutes les 3 semaines :
15L d’eau au début de l’été par plante
20L d’eau 3 semaines plus tard
30L d’eau à la fin de l’été


Cette technique vous permettra de forcer la plante à s’enraciner en profondeur. Il faut qu’elle puisse aller chercher l’eau en profondeur afin de se protéger du manque d’eau en surface, quand les pluies se feront rares.

Vous pouvez aussi opter pour un paillage minéral qui aura la fonction de refléter une partie du rayonnement lumineux s’il est clair (concassé calcaire blanc, marbre roulé). Les paillages minéraux foncés comme la pouzzolane ou le schiste, ardoise, fonctionnent aussi comme de bons isolants en surface tout en garantissant un bon drainage sur l’ensemble de votre sol à condition que le reste de votre terrain soit correctement drainé. De manière générale, le paillage vous permet aussi de limiter l’évaporation de l’eau présente dans le sol en plus de limiter les travaux de désherbage. Vous trouverez ici un article dédié aux paillages pour plus d’information.


Quelles plantes dans un jardin sans arrosage ?

Il existe un panel très grand de végétaux adaptés aux jardins sans arrosage. Les plus connus sont les sauges, les cistes, les lavandes, les graminées. D’autres, moins connus du grand public comme la verveine de Buenos Aires, la sauge d’Afghanistan ou encore la sauge à feuilles de lavande sont dotées d'excellentes capacités à s’adapter à la sécheresse en plus d’être faciles à cultiver et à entretenir, fleuries et bénéficiant d’un feuillage ornemental.
En plus des végétaux, pourquoi ne pas opter pour un hôtel à insectes dans votre jardin afin d'attirer de la biodiversité dans votre jardin?

 

 

Lavande à fleurs mauve

 

 La lavande s'adapte très bien en sol drainé

 Elle convient pour un jardin sans arrosage et

 favorise la pollinisation par les insectes

 

 

 

 

 

 

 

 

erigeron de karvinsky plante méditerranéenne

Erigeron de Karvinsky ou vergerette de Karvinsky (Erigeron karvinskianum)

est une petite vivace très fleurie qui pousse très bien dans des sols parfaitement drainés

 

 

sauge d'Afghanistan - perowskia atriplicifolia

La sauge d'Afghanistan ou lavande d'Afghanistan (Perowskia atriplicifolia 'Blue Spire) est une plante rustique et très florifère qui pousse dans des sols pauvres et drainés. En plus de ne nécessiter que très peu d'eau, elle est très facile à entretenir. Ses fleurs parfumées, attirent les insectes pollinisateurs

 

 


Conclusion

Le jardin sans arrosage ne peut pas convenir à tout le monde. Cependant, à condition de recréer un sol drainant là où il est lourd et compact, il peut s’adapter à toutes les situations. C’est une façon différente d’envisager nos espaces verts en imitant ce que l’on retrouve dans nos garrigues alentours et les jardins méditerranéens adaptés au climat dans lesquels ils se trouvent. Les mentalités évoluent. Allons-nous vers une prise de conscience de ce que coûte l’Homme à son environnement pour son plaisir ? Est-ce le sens que nous voulons donner à notre havre de paix ? Néanmoins, avec les enjeux climatiques actuels et la réduction des ressources en eau, le jardinier de demain n’aura plus vraiment le choix sur les végétaux qu’il peut ou non, planter dans son jardin.
Alors, pourquoi ne pas s’essayer au jardin sans arrosage ?

 

 

Une haie de biodiversité Le Paillage: un atout essentiel pour votre jardin

au fil des saisons... De la graine au jardin