EURL De la graine au jardin Saint-Aunès (34 - Hérault) Siret n°: 88128837700016 - Société au capital de 3000€

EURL De la graine au jardin

Saint-Aunès (34 - Hérault)
Siret n°: 88128837700016
Société au capital de 3000€

le blog

au fil des saisons... De la graine au jardin

Le Paillage: un atout essentiel pour votre jardin

06/19/2020

Le Paillage: un atout essentiel pour votre jardin

Le paillage est connu de tous les jardiniers professionnels et amateurs. Mais concrètement, à quoi sert-il? Quelles sont ses fonctionnalités et quel est son coût?

Qu'est-ce que le paillage?


Le paillage est une matière d’origine organique, minérale ou synthétique que l’on dispose en surface du sol afin de couvrir ce-dernier et de le protéger de plusieurs facteurs.


Dans la nature, vous ne verrez jamais un sol nu. On dit que la Nature a horreur du vide. C’est pourquoi, dans les forêts et les espaces naturels, les feuilles mortes et autres déchets organiques se déposent naturellement en surface du sol afin de le protéger et de le nourrir.
Cette couche de déchets bruts déposés en surface va se décomposer progressivement afin de former un horizon humifère qui sera bénéfique pour les plantes et la vie microbienne du sol. Ce recyclage naturel perdure depuis la nuit des temps et permet aux forêts de s'agrandir et aux animaux d'y trouver refuge.
Au jardin et dans les massifs, le jardinier cherche à imiter ce que fait la Nature en disposant du paillage recyclé ou acheté afin de protéger son sol.
Un tableau comparatif reprenant les différents types de paillages les plus répandus est disponible à la fin de cet article.

 

Plaquettes de bois

Paillage à base de plaquettes de bois. L'aspect rouge peut être donné par le châtaignier ou le pin



Les 3 familles de paillages:

Organique : Il existe beaucoup de paillages d’origine organique. Les plus connus sont l’écorce de pin, les plaquettes de bois ou encore la paille. Il est possible de se procurer des paillages colorés artificiellement mais ils sont généralement plus chers et la couleur n’est pas durable. De manière générale, plus les éléments qui composent le paillage sont gros, plus ils mettront de temps avant de se dégrader entièrement. Les écorces de pin sont longues à se décomposer (environ 5 à 10 ans). En fonction de la nature de votre paillage, il est recommandé de les recharger tous les 4-5 ans (en moyenne) en fonction de la quantité que vous avez apportée initialement. Contrairement aux idées reçues, les paillages qui proviennent d’arbres résineux, n’acidifient que très peu le sol. En réalité, c'est surtout en surface que cela s'acidifie et souvent de façon négligeable. Même si cela peut gêner quelques plantes exclusivement calcicoles (plantes de sol calcaire), une très grande majorité des végétaux apprécie avoir une légère acidité à leur pied.
Toujours dans la catégorie des paillages organiques, il existe les rouleaux de chanvre. Ce sont de grandes bâches tissées à l'aspect fibreux marron clair qui permettent de couvrir uniformément votre sol tout en le laissant respirer. La dégradation de cette matière est sans impact sur votre sol et prend plusieurs années. La bâche en chanvre est généralement installée en attendant que les végétaux plantés se développent et recouvrent la bâche.

Les plus économiques : Feuilles mortes, herbe coupée (tonte), épines de pin, B.R.F (Bois Raméal Fragmenté) et déchets de tailles, branchages, paille, etc.
Les plus durables : plaquettes de châtaignier, écorces de pin, écorces de peuplier
Les plus esthétiques : broyat de chanvre, fèves de cacao, plaquettes de châtaignier

Copeaux de bois

Plaquettes de bois naturel provenant d'un feuillu. Idéal pour éclaircir les massifs avec des végétaux plus sombres. Il prend une teinte grisée avec le temps.



Minéral : Les paillages minéraux sont essentiellement des graviers. Il en existe de nombreuses variétés dans des couleurs et des textures très variées : ardoise, graviers calcaires concassés, graviers roulés, brique pilée, galets. Souvent utilisés pour les zones carrossables, on les retrouve aussi dans les massis et les allées des jardins minéraux, zens, secs ou méditérrannéens car ils limitent l'entretien et sont représentatifs des ressources locales en plus d'être de bons isolants.

Paillage minéral

Gravier concassé noir. Son aspect peut convenir dans les massifs ou pour les allées


 
Synthétique : Ce type de paillage est généralement utilisé pour recouvrir des sols sur des grandes surfaces. Ils sont aussi parfois disposés sous la couche de paillage afin d’améliorer l’efficacité de ce dernier. Notons qu’une bâche d’origine synthétique est composée de matière plastique. Celle-ci s’abîme avec le temps car elle est dégradée par les évènements météo et les bactéries du sol, qui consomment le plastique. Il en résulte un sous-sol contenant du plastique ce qui n’est pas écologique. Notez qu’une couche suffisante de paillage organique ou minéral et une bonne préparation du sol suffisent à rendre le paillage, seul, efficace. Les bâches synthétiques sont donc une sécurité supplémentaire négligeable si le travail a correctement été réalisé en amont.

A quoi le paillage sert-il?

 


Quel est le prix du paillage et quelle quantité par mètre carré, quelle épaisseur?

De 0€ à 25€ le mètre carré
Si vous recyclez les déchets de votre jardin (B.R.F, déchets de tonte, feuilles mortes, compost pas fini), cela ne vous coûtera rien.

Les paillages organiques nécessitent d'être rechargés afin de garder une épaisseur suffisante pour qu'il soit efficace. Une fois par an pour les paillages organiques les plus fins. Les paillages minéraux ne se rechargent pas. Le paillage synthétique se détériore généralement au bout de quelques années. Les paillis de tonte durent quelques semaines. De manière générale, les paillages organiques sont meilleurs marché que les paillages minéraux, plus chers comme l'ardoise, le marbre ou la brique roulée. De plus, il faut une épaisseur assez importante ce qui augmente le coût. L'avantage du paillage minéral est inaltérable. Il se peut cependant qu'il grise avec le temps.

Entre 40 et 70L/m²
Tout dépend du calibre (taille) de votre paillage. De manière générale, il faut disposer une épaisseur plus importante pour les paillis fins (broyat de chanvre, feuilles broyées, déchets de tonte) soit environ 8 à 10cm. Pour les paillages plus épais (plaquettes, écorces) l'épaisseur "utile" est au minimum de 7cm. En dessous de cette épaisseur, l'efficacité sera moindre. Certains font le choix d'une épaisseur "esthétique" ce qui peut convenir à certains jardiniers amateurs. Néanmoins, le paillage n'est ici pas utilisé au maximum de son potentiel...

Comment installer un paillage dans son jardin?

De nombreux sites regorgent de tutoriels pour vous expliquer la marche à suivre. Le but ici est de vous guider de façon synthétique au travers de cet article.

Voici les étapes préparatoires avant de régaler votre paillage:

  1. Désherbez le sol en place en retirant les racines
  2. Griffez ou utilisez une grelinette afin de décompacter le sol en surface
  3. Nivellez le sol avec une griffe ou un râteau
  4. Disposez votre paillage en couche suffisante (au moins 7cm pour des gros calibres, 10cm pour les plus fins)
  5. Nivellez le paillage afin de le répartir uniformément à la surface du massif
  6. Arrosez le massif si votre paillage a des propriétés de rétention d'eau comme le paillis de chanvre


Paille

La paille est bon marché. Une bonne épaisseur peut suffire à la rendre efficace. Néanmoins, la présence de graines céréalières peut apporter des adventices.

 


Avant de refermer cet article, voici un tableau comparatif des paillages les plus connus regroupés dans 3 familles:


Tableau comparatif paillages organiques minéraux et synthétiques

 

En résumé, les paillages sont souvent connus du grand public mais leur utilité est parfois sous-estimée. En effet, le paillage, en plus de limiter la pousse des adventices, est un allié pour limiter l’évaporation de l'eau du sol et favoriser la vie microbienne souterraine. Même si l’investissement peut parfois s’avérer coûteux pour des grandes surfaces, il existe des paillages bons marché qui conviennent très bien pour le jardin. Si vous n’avez pas le budget nécessaire pour pailler l’ensemble de votre jardin, commencez sur une petite surface ou bien recyclez les déchets du jardin en paillage.
Enfin, si vous ne voulez pas recharger votre paillage quand celui-ci aura disparu en nourrissant votre sol, vous pouvez opter pour le paillage minéral. Là encore, le choix est vaste et la durabilité est importante.

Bien entretenir son gazon

au fil des saisons... De la graine au jardin