EURL De la graine au jardin Saint-Aunès (34 - Hérault) Siret n°: 88128837700016 - Société au capital de 3000€

EURL De la graine au jardin

Saint-Aunès (34 - Hérault)
Siret n°: 88128837700016
Société au capital de 3000€

le blog

au fil des saisons... De la graine au jardin

Les traitements biologiques: éviter les nuisibles naturellement

04/18/2020

Les traitements biologiques: éviter les nuisibles naturellement

Vous recherchez une solution naturelle pour repousser les nuisibles de votre jardin? Voici une liste complète de recettes maison pour en venir à bout.

Désormais, les particuliers n'ont plus le droit d'acheter de produits phytosanitaires d'origine chimique en jardinerie et enseignes spécialisées. Il reste possible d'acheter des produits plus naturels à base de Pyréthrine par exemple mais leur coût est parfois élevé. Néanmoins, avec des produits de la vie de tous les jours, vous pouvez avoir recours aux traitements biologiques. Ces préparations "maison", permettent de prévenir et de repousser les nuisibles du jardin comme les insectes parasites et les maladies cryptogamiques (champignons). Les effets sont tout aussi efficaces et moins polluants que les produits chimiques à condition qu'ils soient utilisés raisonnablement.
Protéger votre potager contre les limaces, se débarrasser de pucerons envahissants, de cochenilles, stopper le développement des champignons qui nuisent à vos cultures fruitières ou encore se passer des adventices là où on ne les souhaite pas. Pour chaque problème il existe une solution.

A utiliser avec précaution et parcimonie, uniquement quand le besoin se fait sentir.


Insecticide biologique


Ingrédients: Pour 2L d'eau chaude:
1 cuillère à café de bicarbonate de soude en fine poudre.
2,5 cuillères à soupe d'huile végétale (olive, colza) ou de savon noir liquide.

Préparation: Verser dans un pulvérisateur une fois le mélange refroidi et homogène.
Secouer pour mélanger l'ensemble.

Utilisation: Verser dans un pulvérisateur. Pulvériser les parties atteintes sans faire ruisseler le produit sur la plante. Renouveler tous les 3 jours si les parasites persistent. Renouveler après une pluie.

Précautions: A utiliser en fin de journée afin de ne pas brûler les feuilles par le rayonnement. Ne pas vaporiser sur les fleurs au risque de les voir dépérir.

 

Conservation: quelques semaines.

Alternative: Identifiez les insectes parasites et trouvez le prédateur qu'il leur faut. Par exemple, pour les pucerons, des larves de coccinelles ou de chrysopes. Vous pouvez abriter ces larves et leurs adultes dans un hôtel à insectes.

Voir l'article consacré aux hôtels à insectes

Le bicarbonate de soude pour traiter au jardin

Le bicarbonate de soude relève le pH du sol. Désormais accepté en culture biologique, il peut également servir à éviter le développement des maladies cryptogamiques (champignons) dans le potager par exemple.

 

 

 

Anti-cochenilles

 

Ingrédients: Pour 1L d'eau:
1 cuillère à café de savon noir liquide
1 cuillère à café d'alcool ménager 60°
1 cuillère à café d'huile de colza
1 cuillère à café de piment fort ou Tabasco.

Préparation: Mélanger l'ensemble des ingrédients. Versez le mélange dans une bouteille ou un récipient fermé. Secouer pour mélanger l'ensemble.

Utilisation: Verser dans un pulvérisateur. Pulvériser les parties atteintes sans faire ruisseler le produit sur la plante. 2 traitements à 30mn d'intervalle. Renouveler au bout d'une semaine si les cochenilles persistent. Avant de traiter à nouveau au bout d'une semaine, vous pouvez arroser le feuillage avec une bonne pression pour faire tomber les cochenilles séchées. Renouveler après une pluie.

Précautions: A utiliser en fin de journée afin de ne pas brûler les feuilles par le rayonnement. Traitement à éviter sur les plantes aux feuillages fins, duveteux ou tendre. Ne pas vaporiser sur les fleurs.

Conservation: 1 à 2 semaines dans un récipient hermétique.

Cochenille blancheLes cochenilles sont des insectes qui dérivent la sève des végétaux pour se nourrir et provoquent l'apparition de la fumagine (champignon)



Anti-pucerons

 

Ingrédients: Pour 1L d'eau:
1 cuillère à soupe de vinaigre d'alcool blanc.
1 cuillère à soupe de savon noir liquide
(si les pucerons sont récurrents, ajoutez une demi cuillère à café d'alcool ménager à 60° dans votre mélange)


Préparation: Mélanger l'ensemble pour le rendre homogène.

Utilisation: Verser dans un pulvérisateur. Pulvériser les parties atteintes sans faire ruisseler le produit sur la plante. Renouveler tous les 3 jours si les parasites persistent. Renouveler après une pluie.

Précautions: A utiliser en fin de journée afin de ne pas brûler les feuilles par le rayonnement. Ne pas vaporiser sur les fleurs au risque de les voir dépérir plus rapidement.

 

Conservation: 1 à 2 semaines dans un récipient hermétique.

Alternative: Vous pouvez aussi utiliser des plantes répulsives comme les œillets d'Inde ou de Chine (Tagates erecta et Tagates patula) pour faire fuir ces pucerons. La lavande, la menthe, le basilic sont également des plantes qui repoussent les pucerons. Elles sont donc à planter à proximité de vos cultures sujettes aux attaques de pucerons. D'autres plantes, comme la capucine (Tropaeolum majus), sont des fixateurs de pucerons. Vous pouvez donc en planter à proximité des végétaux régulièrement touchés afin de les détourner des plantes que vous souhaitez épargner.

Voir l'article consacré aux hôtels à insectes

 


Capucine - Tropaeolum majus

La capucine est une plante fixatrice de pucerons

 

 

 

 

Pucerons sur une feuille

Les pucerons dérivent la sève des jeunes pousses et des fleurs afin de se nourrir

 

 

 

Anti-limaces

 

Ingrédients: Dans une bouteille en plastique, percée de petits trous (laisse rentrer les limaces)
2 cuillères à soupes de bière


Préparation: Disposer la bouteille à plat, sur le sol autour des cultures sensibles comme les semis, les jeunes pousses ou les salades. Ajoutez-y la bière et retirer les limaces tous les 2 à 3 jours.

Précautions: A utiliser en fin de journée afin de ne pas brûler les feuilles par le rayonnement. Ne pas vaporiser sur les fleurs au risque de les voir dépérir plus rapidement.


Alternative:
vous pouvez aussi utiliser de la cendre de bois, du sable ou encore des coquilles d’œufs finement broyées, disposés autour de vos cultures sensibles. La cendre et le sable les empêchent de progresser tandis que les coquilles d'oeufs blessent les limaces pendant leur progression.
Vous pouvez aussi essayer les nématodes Phasmarhabditis hermaphrodita. Ce sont de petits vers parasites qui attaquent les limaces et escargots. Vous pouvez les répandre autour de vos cultures sensibles ou directement sur les nuisibles. L'effet est total au bout de 2 semaines.

hosta limace

Hosta attaqué par des limaces


 

Fongicide biologique


Ingrédients:
Pour 1L d'eau:

1 cuillère à café de bicarbonate de soude
3 cuillères à café d'huile d'olive


Préparation: Mélanger l'ensemble pour le rendre homogène.

Utilisation: Verser dans un pulvérisateur. Pulvériser les parties atteintes sans faire ruisseler le produit sur la plante. Répéter l'opération au bout de 30 minutes. Renouvelez ce traitement pendant 3 à 4 jours. Renouveler après une pluie.

Précautions: A utiliser en fin de journée afin de ne pas brûler les feuilles par le rayonnement. Ne pas vaporiser sur les fleurs au risque de les voir dépérir plus rapidement. Avant d'engager une seconde semaine de traitement, observez si le champignon s'est développé davantage.

 

Conservation: plusieurs semaines.

Alternative: Avant d'essayer le fongicide, essayez ce fongistatique pour commencer: pour 1L d'eau ajoutez 100mL de lait demi-écrémé et pulvérisez ce mélange sur la partie attaquée.


Fongicide ou fongistatique?

Les fongistatiques limitent le développement de la maladie causée par le champignon tandis que les fongicides ont pour effet de les éliminer. Cependant, si le traitement a lieu trop tard, il se peut qu'il soit inefficace. Certains champignons peuvent être résistants à ces traitements.
Assurez-vous qu'il s'agit bien d'un champignon et non d'une bactérie. Dans ce cas, le traitement fongicide est inefficace.

 

 


Lait demi-écrémé anti-champignons
Le lait demi-écrémé fait office de couche imperméable autour du champignon ce qui a pour effet de limiter son développement

Maladie tâche noire
Ce symptôme est celui de la maladie de la tâche noire. Un champignon virulent qui touche notamment les érables. Il n'existe à ce jour pas de moyens phytosanitaire chimique ou biologique pour en venir à bout
Huile d'olive comme fongicide
L'huile d'olive agit comme un corps gras qui permet de fixer les autres substances sur les feuilles

 

Herbicide (désherbant total)


Ingrédients:
Pour 5L d'eau:

200mL de vinaigre blanc (8 ou 10% d'acide acétique)
1 cuillère à soupe de liquide vaisselle ou savon liquide


Préparation: Mélanger l'ensemble pour le rendre homogène.

Utilisation: Verser dans un pulvérisateur. Traiter par temps ensoleillé de préférence. Le rayonnement accélère le séchage des adventices. Renouvelez ce traitement au bout de 30 minutes.

Précautions: Fonctionne mieux sur les herbes tendres. Ne pas employer à proximité d'autres cultures comme les massifs, le potager ou les autres végétaux du jardin.

 

Conservation: plusieurs semaines.

Alternative: Pour 1L d'eau bouillante, ajouter simplement 70g de bicarbonate de soude. Le bicarbonate peut aussi d'employer directement sur la surface à désherber. Il est autorisé dans l'agriculture biologique.
L'eau de cuisson d'amidon (pâte, riz, pomme de terre), versée bouillante sur la zone à désherber, agit comme un désherbant total efficace.
Le purin d'ortie, fortement concentré, agit comme un désherbant. Cependant, il rejette une quantité importante de nitrites dans le sol.


Un désherbant "écologique"?

Il n'existe pas de désherbant écologique. En effet, l'action de tuer une matière, qu'elle soit végétale ou animale, ne peut pas être définie comme écologique. Le vinaigre agit comme un acidifiant en surface du sol avant de se lessiver dans le sous-sol puis dans les nappes phréatiques. En plus de détruire la plante, ce produit altère aussi la faune du sol (microorganismes, insectes). Les désherbants sont donc à utiliser avec parcimonie uniquement si vous n'avez pas d'autre possibilité pour désherber.

Rappelons que l'huile de coude, la binette et le paillage sont d'excellents moyens pour désherber ou ne plus avoir à désherber vos sols.


Désherbage potagerDésherbage gravier
Ne jamais employer de désherbant à proximité des massifs ou du potager

Les désherbants cités ici sont particulièrement efficace sur les
zones minérales: graviers et allées en pierre

 

Désherbage manuel

Le désherbage manuel reste le plus écologique de tous les désherbages

 

 

 

Cicatrisant


Ingrédients:

3 cuillères à soupe d'argile
3 gouttes d'huile essentielle fongicide (sarriette, thym ou girofle)


Préparation: Ajoutez un peu d'eau sur votre base d'argile afin d'obtenir une pâte. Ajoutez l'huile essentielle et malaxez l'ensemble.

Utilisation: Appliquez le baume cicatrisant directement sur les plaies de taille ou les blessures sur les troncs. Ce produit a pour effet de stopper toute activité fongique ainsi que le développement des bactérien en créant un pansement sur la plaie.

 

Conservation: plusieurs semaines dans un compartiment hermétique.

Alternative: Diluer la pâte avec de l'eau afin de la rendre pulvérisable. Ce produit agit comme un traitement fongicide et bactéricide préventif. Il permet de protéger les cultures fruitières du pourrissement ou des grands écarts de températures. Vaporisez la solution sur les cultures à protéger.


Huiles essentielles fongicides
Le baume cicatrisant vous permet de limiter le risque d'attaque sur vos végétaux après une taille

Bien entretenir son gazon L'hôtel à insectes: un allié pour votre jardin

au fil des saisons... De la graine au jardin