EURL De la graine au jardin  Montpellier (34 - Hérault) Siret n°: 88128837700024 - E.U.R.L. au capital de 3000€

EURL De la graine au jardin

Montpellier (34 - Hérault)
Siret n°: 88128837700024
Société au capital de 3000€

le blog

au fil des saisons... De la graine au jardin

Comment bien arroser son jardin?

03/08/2021

Comment bien arroser son jardin?

Si il y a une question que l'on se pose souvent au jardin c'est bien celle de l'arrosage des plantes. Comment arroser ses plantes correctement sans dépenser trop d'eau?

Bien arroser son jardin

L'arrosage au jardin est primordial, surtout la première année et après la plantation. Mais alors, comment gérer correctement l'arrosage de son jardin sans dépenser trop d'eau? Existe-t-il des techniques pour arroser plus efficacement son jardin et ses plantes en pots? Quand doit-on arroser? Quelle quantité, quelle fréquence? La pluie suffit-elle à arroser? Est-ce que l'eau du robinet, en région Méditerranée, est bonne pour les végétaux? Est-ce qu'un système de goutte à goutte suffit à arroser correctement les plantes? C'est à toutes ces questions que nous allons tenter de répondre maintenant.



Quand arroser?

Il n'existe pas de formule magique pour savoir quand arroser ses plantes. En fait, il faut d'abord observer la plante. Est-ce qu'elle montre des signes de soif au niveau de ses parties aériennes? Par exemple, est-ce que vous ne trouvez pas que le feuillage est un peu plus retombant que d'habitude? C'est souvent le cas de nombreuses plantes qui atteignent le point de flétrissement. On dit que c'est le moment où la plante ne parvient plus à s'alimenter en eau par ses racines, elle commence donc à utiliser ses réserves et montre alors des signes de stress hydrique. Ce point, quand il est atteint, encourage la plante à développer davantage ses racines pour aller capter la fraîcheur ailleurs, généralement plus bas sous terre. Si vous connaissez bien vos plantes, n'hésitez pas à maintenir quelques instants la plante dans cet état afin de parfaire son système racinaire. En l'endurcissant de cette manière pour lui permettre de devenir plus forte.

Un autre moyen très simple pour estimer la soif de votre plante, c'est de toucher la terre juste en dessous la surface. Si, vous constatez de la fraîcheur après les 5 premiers centimètres du sol, alors vous n'avez normalement pas besoin d'arroser car on comprend qu'il y a encore de l'eau au niveau des racines.

 

Le type de végétaux, un facteur primordial

Un paramètre important pour savoir quand arroser c'est celui de la nature des plantes. Si vous avez un jardin composé d'essences méditerranéennes et que votre jardin est implanté depuis plusieurs années, vous n'avez pas à vous soucier de son arrosage car les végétaux qui composent le jardin sont adaptés à ce climat sec en été.

D'autres plantes comme certaines annuelles, vivaces et autres végétaux inadaptés à la sécheresse vont demander beaucoup plus d'eau du printemps à l'été, surtout si ces plantes sont en fleurs. Il faut alors penser la conception et la disposition du jardin pour que l'arrosage de ces plantes puisse se faire simplement: à proximité du point d'eau. Imaginez-vous tirer 50m de tuyau pour aller arroser vos Arums et vos pensées tout au fond du jardin? Cela tous les jours. Cela deviendra vite pénible, d'où l'intérêt de positionner ensemble les végétaux nécessitant plus d'eau en les regroupant à proximité du lieu d'habitation et/ou du point d'eau pour faciliter leurs bonnes gestions en eau.

 

Les autres facteurs qu'il faut observer

 

D'autres facteurs importants pour déterminer la fréquence d'arrosage de vos végétaux:

  • Pleine terre ou hors-sol?

L'enracinement de votre plante ne sera pas le même si votre plante est dans un sol profond et décompacté ou dans un pot. Veillez donc à vous assurer que la terre au niveau des racines ne devient pas trop sèche.

  • Qualité du sol et du substrat recevant la plante

Si votre sol retient peu l'eau ou que la terre de votre pot se compose exclusivement de terreau tourbeux, attendez-vous à devoir arroser plus souvent vos végétaux si ceux-ci sont, à la base, demandeurs en eau. En effet, de grandes jardinières ou pots, remplis de terreau, retiendront moins l'eau dans le temps, surtout si ils ont connu une période de sécheresse. Réhydrater un terreau qui a séché est parfois compliqué et seul le bassinage permet de redonner une bonne rétention d'eau à votre terreau. Si vous avez déjà fait le constat d'un pot qui drainer tout de suite l'eau que vous lui donniez, alors demandez-vous si le problème ne vient pas de là. Pour remédier à cela, pensez à ajouter de la terre végétale lors de vos plantations hors-sol. Vous pouvez même envisager d'ajouter des hydro-rétenteurs à votre substrat qui se gorgeront d'eau lorsque vous arroserez pour distribuer l'eau progressivement dans le sol.

  • Exposition au soleil et au vent

Une plante transpire plus si elle est soumise au soleil et au vent. Veillez donc à surveiller davantage vos cultures si elles y sont exposé.

  • La période de plantation: un facteur souvent négligé

Lorsque l'on envisage de planter au jardin, on ne soucie pas de la corvée que sera l'arrosage ensuite. Si vous choisissez de planter au jardin, préférez l'automne, période la plus favorable pour la plantation. Cette saison, douce et humide, est moins stressante pour la plante. Elle favorise grandement la reprise racinaire et vous permet de bénéficier d'une plante plus forte lors de la phase cruciale qui décidera de sa survie ou non: l'été. Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter cet article.

 

  • Couverture du sol: le sol est-il nu ou bien paillé?

On dit que la Nature a horreur du vide. En pleine forêt, vous ne verrez jamais un sol nu. C'est pourquoi il est intéressant de couvrir son sol avec du paillage afin de limiter son évaporation et ainsi économiser l'eau.

oya pleine terre
L'Oya est un système d'arrosage passif qui libère progressivement l'eau dans le sol, en fonction des besoins de la plante. Elle permet d'économiser jusqu'à 50% d'eau par rapport à un arrosage manuel de surface.

 

Pourquoi arroser?

Arroser les plantes du jardin est primordial, même dans un jardin sec, les premiers temps qui suivent la plantation. Cela permet aux plantes de venir s'enraciner en profondeur (à condition que l'arrosage soit réalisé correctement) et donc de leur donner plus de résistance pour survivre l'été qui suivra.

Si certains jardins ne nécessitent plus d'eau une fois la première année passée, d'autres nécessiteront la main de l'homme indéfiniment. Imaginez-vous un massif de plantes de terre de bruyère en région Méditerranée? La plupart de ces plantes sont adaptées à un climat froid, une humidité très importante et une fraîcheur au niveau du sol quasi permanente. Autant dire que vouloir de telles plantes dans une région où les étés sont secs relève d'un défi de gestion en eau titanesque. Sans parler du fait que l'eau de notre région est calcaire, ce qui ne convient généralement pas aux plantes acidophiles. S'en suivront alors des carences ferreuses et des chloroses qui fragiliseront la plante au fil du temps. L'exotisme dans un jardin a un prix et le jardinier amateur, séduit par de splendides Rhodendrons, Azalées, Camélias, Hortensias ou Bruyères, a intérêt à ne pas rater l'arrosage de ces plantes, surtout s'il a fait l'erreur de les acheter en fleurs. Car ces plantes, elles, ne manqueront pas de manifester leur malaise à se trouver dans un environnement complètement différent de celui où elles sont endémiques.

Arroser est donc essentiel les premiers temps d'installation de la plante.
Ensuite, cela dépend de la nature de votre plante. Si elle est adaptée, elle n'aura plus besoin d'eau artificielle, et si elle n'est pas adaptée, elle sera toujours nécessiteuse de la main de l'homme pour pouvoir survivre.

N'oubliez pas d'arroser systématiquement vos plantes après la plantation.

 

Comment arroser et à quelle fréquence?

Chaque arrosage doit être copieux mais le plus espacé possible dans le temps. Par exemple, dans un jardin sec, vous allez donner entre 20 et 30L d'eau à chaque plante toutes les 3 semaines. Je vous souhaite d'avoir suffisamment de débit à la sortie de votre tuyau car cela peut prendre du temps de remplir une cuvette d'arrosage avec 30L d'eau.

Astuce pour savoir en combien de temps vous pouvez apporter la quantité d'eau que vous souhaitez: Chronométrez en combien de temps pour parvenez à remplir un arrosoir de 10L et multipliez par 3 cette durée pour savoir combien de temps vous devez arroser chaque plante.

Cette quantité d'eau est suffisante pour arroser en profondeur des plantes de jardin sec.

Pour d'autres plantes qui nécessitent plus d'eau, plus régulièrement, vous serez de sortie bien plus souvent au bout de votre tuyau, notamment en été. Tous les 2 jours minimum en période de sécheresse, si ce n'est pas une fois par jour. Là, vous apporterez peut-être moins d'eau à chaque arrosage mais la fréquence de votre arrosage vous fera consacrer bien plus de temps à votre jardin. Cela dépend de la qualité de votre sol et du volume de votre pot ou jardinière si vous êtes hors-sol.

Pour les plantes en pot et en jardinière: vérifiez d'abord que le fond de votre pot est correctement drainé: billes d'argiles, graviers roulés ou grosses pierres feront l'affaire. Arrosez ensuite jusqu'à refus, c'est à dire jusqu'à ce que vous constatiez que la terre ne parvient plus à assimiler davantage d'eau. Si votre plante est particulièrement demandeuse en eau, renouvelez l'opération une seconde fois, quelques minutes après avoir arrosé à refus.

 

 

arrosage tuyau jardinL'arrosage manuel reste le moyen le plus efficace d'arroser correctement son jardin quand il le nécessite



F.A.Q

Les plantes en hiver ont-elles besoin d'eau?
Si les plantes en période hivernale transpirent peu et que leur activité aérienne est fortement réduite, quelques épisodes d'ensoleillement prolongé et un vent sec, peuvent assécher votre plante. Si votre plante est adaptée à la région dans laquelle elle est implantée, pas besoin d'arroser. En revanche, si votre plante a été récemment installée ou qu'elle n'est pas adaptée, pensez à l'arroser une fois par mois si vous constatez des signes de stress hydrique. Attention toutefois à ne pas confondre un excès d'eau avec un manque d'eau. Les signes sont parfois similaires. Assurez-vous en touchant le sol autour de la plante, qu'il s'agit bien d'un manque d'eau. Si le sol est sec, vous pouvez arroser. Le mieux au jardin, c'est parfois de laisser faire.

Est-ce qu'il est utile de vaporiser une plante à l'extérieur?
Il existe surement des plantes exotiques qui réclament une forte hygrométrie. Si c'est le cas, une vaporisation peut être bénéfique. Néanmoins, l'évaporation à l'extérieur est très rapide et n'aura un effet que très temporaire. Est-ce que cela sera vraiment utile à la plante? Je pense qu'il vaut mieux privilégier l'humidification du feuillage pour les plantes d'intérieur qui le nécessitent. Pensez à surveiller l'apparition de parasites tels que l'araignée rouge, cochenille ou pucerons car l'humidité est parfois un facteur favorisant leur apparition.

Est-ce qu'un système de goutte à goutte dans mon jardin suffit à l'arroser correctement?
Oui, mais gardez en tête que le goutte à goutte entretien un système racinaire superficiel car la faible irrigation de surface permise par le goutte à goutte n'invite pas la plante à s'enraciner en profondeur. De ce fait, si votre système tombe en panne ou que le réglage est insuffisant, au premier coup de chaud, c'est la mort assurée pour votre plante. De plus, certaines plantes nécessitent plus d'eau en été et d'autres par du tout. C'est le cas de la lavande, le romarin, les cistes et d'autres nombreuses plantes typiquement méditerranéennes. Si vous les arrosez en été, c'est tout ce qu'il faut pour leur faire attraper le phytophthora, champignon se fixant au collet de la plante et entraînant la mort de la plante en quelques semaines.

L'arrosage de mon gazon arrose également les massifs qui l'entoure, est-ce que cet arrosage est efficace?
Tout comme le goutte à goutte, l'arrosage d'un gazon est fait pour venir irriguer les racines superficielles des graminées du gazon. L'arrosage se fait donc sur quelques centimètres sous la surface du sol. C'est insuffisant pour les plantes arbustives et les plantes des massifs qui sont enracinées plus profondément. En plus de mouiller votre feuillage ce qui peut être nuisible pour vos plantes, vous entretenez donc un système racinaire de surface qui ne tiendra pas le choc lorsqu'un épisode de forte chaleur viendra naturellement sélectionner les plantes les plus fragiles.

 

Existe-t-il des plantes ne nécessitant pas d'eau du tout?
Certaines plantes ne nécessitent pas d'arrosage du tout car elles ont su évoluer et mettre en place des stratégies qui leur permettent de se passer d'eau pendant de très longues périodes. C'est le cas des plantes grasses, des cactées mais aussi de nombreuses plantes méditerranéennes et de climat désertique. Cependant, lors d'une plantation, la règle de l'arrosage de plantation est applicable à toutes les plantes en ajustant la quantité d'eau à la plante dont il est question. Il est évident que si vous plantez un cactus dans votre jardin, vous n'allez pas lui envoyer 30L d'eau à sa plantation. Quelques litres suffiront amplement.

Mes plantes ont besoin d'eau mais que puis-je faire pour les arroser moins souvent?
Commencez par améliorer votre sol, que ce soit en pot ou en pleine terre, un sol composé exclusivement de terreau ne retiendra pas l'eau longtemps, surtout s'il a connu une période de sécheresse. Utilisez de la terre végétale en majorité et complétez éventuellement avec un peu de terreau. Ensuite, assurez-vous que le trou de plantation est suffisamment décompacté autour de la plante afin qu'elle puisse rapidement s'enraciner en profondeur. Le paillage du sol est un bon choix pour les plantes qui nécessitent de l'eau. Un tapis de feuilles sèches fonctionne bien, de l'herbe coupée ou encore un paillage minéral d'au moins 10 cm d'épaisseur, auront tous un rôle bénéfique sur la fréquence d'arrosage de vos plantes. Il existe aussi le système de l'Oya qui convient pour les pots ou pour la pleine terre. Cette poterie poreuse enterrée au pied de la plante permet de diminuer les arrosages de 50% en moyenne. Enfin, vous pouvez essayer l'utilisation d'hydro-rétenteurs qui permettront à votre sol de retenir une quantité d'eau qui sera libérée progressivement une fois que le sol commencera à s'assécher.

Est-ce que l'eau calcaire de la région est néfaste pour mes plantes?
Si vos plantes aiment les sols calcaires, de l'eau calcaire d'arrosage ne leur fera pas de mal. En revanche, si vos plantes sont acidophiles, vous vous exposez, à termes, à des phénomènes de carences ferreuses se traduisant par des chloroses sur les feuilles. Pour cela, optez pour l'arrosage via un récupérateur d'eau de pluie.
Pour les plantes à pH neutre, l'eau calcaire ne cause généralement pas de problème. Cependant, le chlore présent dans l'eau de ville, peut parfois être néfaste pour certaines plantes.

 

Est-ce que la pluie remplace l'arrosage du jardin?
S'il s'agit d'une pluie battante de plusieurs dizaines de millimètres d'eau par m², on peut estimer que vous n'aurez pas à arroser vous-même votre jardin tout de suite. Pour les plantes en pot c'est différent car le feuillage abrite généralement la surface du pot, ce qui peut gêner l'infiltration de l'eau dans le pot. Vérifiez après l'épisode pluvieux, que votre terre a été correctement hydratée pour juger s'il faut arroser ou pas.

Est-ce que arroser le feuillage de ma plante est utile?
Non, surtout si vous arrosez en pleine journée, ce qui n'est pas recommandé. Si vous arrosez le feuillage de votre plante, vous risquez de développer des champignons et des maladies en plus de causer des brûlures dues à la présence de chlore dans l'eau de ville. Le calcaire est susceptible de boucher les stomates de vos feuilles, ce qui peut l'asphyxier à termes. Arroser le feuillage d'une plante avec son jet d'eau n'est recommandé que si vous souhaitez évincer les parasites qui se seraient visiblement fixés dessus. Là encore, l'effet est limité car vous ne traitez pas la cause du problème...

 


tuyère arrosage gazonL'arrosage du gazon est adapté... au gazon. Même si vous faites le choix d'avoir un véritable gazon dans le sud de la France, son arrosage ne vous permet par d'arroser correctement les autres plantes du jardin

 

 

Conclusion

L'arrosage du jardin, même s'il peut paraître évidemment simple, reste tout de même une tâche technique importante pour l'entretien du jardin. Les arrosages quotidiens qui ne confèrent que quelques litres d'eau à vos plantes, sont à réserver aux annuelles et plantes nécessitant beaucoup d'eau. Pour les autres, c'est un arrosage copieux et espacé dans le temps qu'il faut réaliser. Dans tous les cas, le choix des végétaux, la conception de votre jardin et la qualité de votre sol sont les facteurs essentiels qui vous garantiront une gestion en eau optimale.

Ne préférez-vous pas passer quelques instants à contempler votre jardin plutôt que de passer des heures voire des jours chaque année, à maintenir votre jardin sous perfusion en l'arrosant?

 

au fil des saisons... De la graine au jardin